commentaire de la messe mardi 21 juillet 2008

Publié le par @robase




Réflexion Chrétienne entres amis
Chemin à travers les sous-bois - Chemin serpentant à travers les sous-bois, entre Sermaize et Chatonnard, à l'automne.
 


l'EVANGILE AU QUOTIDIEN

Seigneur, vers qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Jn 6, 68


mardi 21 juillet 2009

Le mardi de la 16e semaine du temps ordinaire

Saint(s) du jour : Sts Victor, Alexandre, Félicien et Longin, martyrs (3ème s.),  St Laurent de Brindisi, docteur de l'Eglise (1559-1619)

Voir le commentaire ci-dessous, ou cliquer ici
Concile Vatican II:
« Celui qui fait la volonté de mon Père...est pour moi un frère, une soeur, une mère »


Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 12,46-50.

Comme Jésus parlait encore à la foule, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler. Quelqu'un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là dehors, qui cherchent à te parler. » Jésus répondit à cet homme : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, tendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une soeur et une mère. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Sous bois - Sur ce beau dimanche d'automne il est bien agréable de regarder les feuilles jaunir 

Commentaire du jour :

Concile Vatican II
Constitution dogmatique sur l'Eglise « Lumen gentium » §61-62

« Celui qui fait la volonté de mon Père...est pour moi un frère, une soeur, une mère »


      La bienheureuse Vierge, dont la prédestination à la maternité divine est allée de pair, de toute éternité, avec celle de l'incarnation du Verbe de Dieu, a été sur cette terre, par disposition de la divine Providence, la Mère du divin Rédempteur, l'associée du Seigneur la plus généreuse qui fut, et son humble servante. Elle qui a conçu le Christ, l'a enfanté, l'a nourri, l'a présenté au Père dans le Temple et qui a souffert avec son Fils mourant sur la croix, elle a coopéré d'une manière toute spéciale à l'oeuvre du Sauveur par son obéissance, sa foi, son espérance et son ardente charité. Elle a vraiment collaboré à la restauration de la vie surnaturelle dans les âmes. Voilà pourquoi elle a été pour nous une mère dans l'ordre de la grâce.

      Cette maternité de Marie dure sans cesse, selon le plan de la grâce... En effet, élevée au ciel, elle n'a pas déposé cette fonction salvifique, mais elle continue, par son intercession, à nous obtenir des grâces en vue de notre salut éternel. Dans son amour maternel, elle s'occupe des frères de son Fils qui sont encore des pèlerins et qui sont en butte aux dangers et aux difficultés, jusqu'à ce qu'ils soient parvenus au bonheur de la patrie. C'est pourquoi la bienheureuse Vierge est invoquée sous les titres d'Avocate, d'Auxiliatrice, d'Aide et de Médiatrice...

      Aucun être créé ne peut jamais figurer sur le même plan que le Verbe incarné, notre Rédempteur. Mais, de même que les ministres sacrés et le peuple fidèle participent de façon variée au sacerdoce du Christ et que la bonté unique de Dieu est réellement répandue dans tout ce qu'il a créé de bien des manières, de même également la médiation unique du Rédempteur n'exclut pas mais suscite plutôt chez les créatures une coopération variée, qui provient de la source unique.


L'or du temps - Un endroit et un moment pour se poser et réfléchir sereinement 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
edifiant commentaire de la messe de ce jour
Répondre
A
voila c'est bien éxpliquer là! sur le rôle de Marie!
Répondre